Accueil


Salon de littérature jeunesse du 6 au 8 décembre à l’Espace 1789

Le salon de littérature jeunesse de Saint-Ouen débute vendredi prochain à 15h30 à l’Espace 1789.

Que du bonheur en perspective, avec de super auteurs et illustrateurs ! De belles dédicaces pour vos cadeaux sous le sapin…

L’entrée est libre.

Salon litterature jeunesse 2019

Le détail des journées, ci-dessous.

Samedi 7 décembre : salon de littérature jeunesse, dédicaces à l’Espace 1789

Christine Schneider et Hervé Pinel dédicaceront, à partir de 15h30, entre autres, leur dernier et très bel album Un ours à la mer paru aux éditions du Seuil. Véritable épopée fantastique, cet album nous fait voyager dans la nuit, entre rêve et réalité. Christine Schneider et Hervé Pinel sont aussi les auteurs de nombreux autres albums  coups de cœur dont A pas de loup ou Pipi de nuit.

***

La photographe Nathalie Seroux présentera,  à partir de 15h30 également, ses quatre imagiers pour les petites mains.

***

Joëlle Jolivet et Jean-Luc Fromental dédicaceront, entres autres merveilles à partir de 16h, L’ours contre la montre, publié chez Helium, une maison d’édition qu’on aime bien à Folies d’encre et qui fête ses 10 ans…

Dans une famille citadine qui ressemble à tant d’autres, un ours a pris place… et cause bien des soucis ! Du matin au soir, ne sachant lire l’heure, il rate son petit déjeuner, arrive en retard à l’école, doit rattraper le cours pendant que les élèves sont en récréation, puis manque la cantine… L’art et la manière de nous faire éclater de rire tout en nous apprenant un tas de choses et le sens de la vie, l’heure de rien !

***

Thimotee Le Veel sera là également vers 16h pour deux albums magnifiques publiés chez Kaléidoscope : Le renard blanc et Le lièvre et les lapins.

Dimanche 8 décembre : salon de littérature jeunesse, dédicaces à l’Espace 1789

Hélène Lasserre et Gilles Bonotaux vous présenteront à partir de 15h30, lors d’une séance de dédicaces, leurs voisins, leurs chats… tous admirablement croqués dans leurs albums.

***

Claire Brun sera parmi nous à partir de 16h. Venez découvrir ses albums, tous publiés chez Helium – son petit dernier, un livre-jeu tout carton : Cherche et trouve Un-je-ne-sais quoi.

***

A partir de 16h également, l’illustratrice Clémence Monnet dédicacera son magnifique album Hector et les bêtes sauvages, publié au Seuil.

Il n’est pas facile de devenir une grande sœur. À l’arrivée du bébé, on
voudrait redevenir petite, être la seule et l’unique. C’est l’histoire
d’un voyage, de la colère à l’apaisement, de la nuit à la lumière…

Une aventure un peu folle où les doudous tiennent la main des enfants,
tendent des fils au-dessus des forêts et domptent des bêtes sauvages.

monnet

***

A noter : à 17h30 précises, en mezzanine de l’Espace 1789, Catherine Pallaro contera pour les enfants à partir de 7 ans La jeune fille et le hibou, d’après Grimm. Entrée libre !

Mercredi 6 novembre à 19h : apéro littéraire rock

Venez découvrir les coups de cœur de la librairie en buvant un verre sur fond de musique rock, avec Christophe Héry et Philippe Kalfon.

hery-kalfonOn vous attend !

Mercredi 12 juin à 19h : rencontre avec Belkacem Meziane

La soirée sera funky grâce à la conférence musicale de Belkacem Meziane pour son livre

On the One !

qui vient de paraître aux éditions du Mot et le Reste :

« On The One ! décrypte le funk à travers son histoire, ses grands courants et personnages, mais aussi ses caractéristiques musicales propres et son influence sur les courants plus modernes. »

Apéro musical, bref toutes les bonnes raisons pour que vous veniez nous voir…

on-the-one

Vendredi 17 mai à partir de 19h30 : rencontre avec Boris Hurtel

Nous rencontrons Boris Hurtel qui, avec le collectif Dérive urbaine, vient de publier le roman graphique Francette aux éditions Une autre image.

Le roman est inspiré de documents personnels ayant appartenu à Françoise Tournier, surnommée Francette, trouvés par hasard au détour d’un trottoir de Saint-Ouen au début des années 2000. Une trentaine d’artistes font revivre Francette, née en 1914 à Saint-Félix-de-Sorgues en Aveyron et morte à Paris en 1994.

francette

Mercredi 15 mai à 20h : rencontre débat avec Alain Ruscio

Nous rencontrons l’historien Alain Ruscio pour la présentation de son livre

Les Communistes et l’Algérie : des origines à la guerre d’Indépendance, 1920-1962

publié aux éditions La Découverte.

ruscio

Vendredi 5 avril à 19h : rencontre avec Véronique Ovaldé

Pour notre plus grand plaisir, Véronique Ovaldé sera notre invitée à l’occasion de la sortie de :

Personne n’a peur des gens qui sourient
aux éditions Flammarion

ovalde
Gloria a choisi ce jour de juin pour partir. Elle file récupérer ses filles à l’école et les embarque sans préavis pour un long voyage. Toutes trois quittent les rives de la Méditerranée en direction du Nord, la maison alsacienne dans la forêt de Kayserheim où Gloria, enfant, passait ses vacances. Jusqu’où peut-on protéger ses enfants? Fascinant personnage de mère dont l’inquiétude face au monde se mue en un implacable sang-froid pour l’affronter…

Samedi 16 mars à partir de 18h30 : rencontre dédicace avec Justine Saint-Lô et Fleur Godart

Nous recevons Justine Saint-Lô et Fleur Godart pour les bandes dessinées :

Pur jus : cultivons l’avenir dans les vignes et Pur jus vinification (aux éditions Marabout),

présentation suivie d’une dégustation de vin naturel.

Allez, hop ! On vous embarque pendant un an chez les vignerons pour essayer de mieux comprendre comment ils travaillent la vigne. On ira un peu partout, sur différents terroirs, au gré des rencontres et des amitiés. Seul dénominateur commun : leur travail épatant pour produire du raison au naturel. Ah oui, ils sont tous passionnés, et c’est contagieux !

pur-jus

Jeudi 31 janvier 2019 à 19h : rencontre avec Robert Kosmann

Nous rencontrons Robert Kosmann à l’occasion de la parution aux éditions Syllepse de son livre :

Sorti d’usine : la « perruque », un travail détourné

sorti-d-usine

La définition que donne le Larousse du terme «perruque» nous permet d’entrer directement dans le vif du sujet : « Fraude de l’ouvrier qui, détournant quelque matière appartenant à son employeur, la détourne à son profit. »
Cette pratique transgressive consiste donc à utiliser matériaux et outils sur le lieu de travail, pendant le temps de travail, dans le but de fabriquer un objet en dehors de la production de l’entreprise.
Formellement interdite, parfois tolérée, la perruque exprime le savoir-faire des ouvrier·es astreint·es le plus souvent à des tâches répétitives et monotones.
Entre tolérance et clandestinité, entre vol et dû, entre labeur et loisir, entre habitudes et transgressions, entre individualité et appartenance au groupe, la perruque est tout cela à la fois.
La perruque permet de percevoir que les organisations humaines, même les plus rationalisées et les plus encadrées, comportent des interstices de «liberté» et c’est précisément dans ces espaces que se glissent les « perruqueurs ».
L’auteur, fraiseur mécanicien, a pu interroger des dizaines de « perruqueurs » sur leurs bricolages et leurs créations. Il trace également un tableau complet des débats, des études sur cette contestation du travail prescrit. Ce livre est illustré en couleurs présentant 190 perruques.